Le régime cétogène, aussi appelé diet cétogène a vue le jour au début des années 1900. Aujourd’hui ce mode d’alimentation est très tendance et connu pour ses vertus amincissantes mais à  l’origine le but du régime “keto” était tout autres. Il permettait d’améliorer l’état de santé de personne souffrant d’épilepsie et dans une certaine mesure il améliorait les conditions des cancéreux lors des traitements de chimiothérapie et de radiothérapie.

Si vous êtes un lecteur assidus de sante100.com vous savez que les cellules cancéreuses se nourrissent de l’énergie du sucre et des glucides, le régime cétogène était donc particulièrement adapté pour traiter les cancers. Néanmoins il est à noter que ce style de diet n’a jamais été adopté massivement car peut d’étude on été effectués sur le sujet.

Le régime “Keto”

La diet cétogène est une alimentation riche en graisses et faible en glucides, le principe est de limiter au maximum l’apport de glucide (fructose, saccharose, lactose) et d’augmenter la quantité de graisses, le niveau d’apport en protéine restant sensiblement le même. Comme nous l’avons vus avec le jeûne intermittent, l’organisme est parfaitement en mesure de transformer de la graisse ( stockée depuis longtemps ou tout juste ingérée) pour produire de l’énergie et faire fonctionner l’organisme.

En l’absence de glucides en guise d’énergie, le corps va rapidement utiliser les graisses à sa disposition pour la transformer en énergie avec les corps cétoniques via la cétogenèse. En revanche si votre corps juge qu’il y a peu mais suffisamment de glucide en réserve il ne va pas déclencher la cétogenèse et vous risquez de vite vous retrouver à cours d’énergie et donc très fatigués, c’est la ou le régime cétogène est difficile à adopter car il peut remettre en question votre mode de vie !

Les avantages du régime cétogène

Perte de poids

Le régime cétogène utilise essentiellement votre graisse corporelle comme source d’énergie – il en résulte des avantages évidents en matière de perte de poids. Sur cétonique, vos niveaux d’insuline (hormone stockant la graisse) baissent considérablement, ce qui transforme votre corps en une machine à brûler les graisses.
Scientifiquement, le régime cétogène a donné de meilleurs résultats que les régimes faibles en gras et riches en glucides ; même à long terme.

Contrôle de la glycémie

La cétone réduit naturellement la glycémie en raison du type d’aliments que vous mangez. Des études montrent même que le régime cétogène est un moyen plus efficace de gérer et de prévenir le diabète par rapport aux régimes hypocaloriques.
Si vous êtes pré-diabétique ou avez le diabète de type II, vous devriez sérieusement envisager un régime cétogène.

Pour le mental

Beaucoup de gens utilisent le régime cétogène spécifiquement pour améliorer leurs performances mentales.
Les cétones sont une excellente source d’énergie pour le cerveau. Lorsque vous réduisez votre consommation de glucides, vous évitez les fortes pointes de sucre dans le sang. Ensemble, cela peut entraîner une amélioration de la concentration.
Des études montrent qu’une consommation accrue d’acides gras peut avoir des effets bénéfiques sur le fonctionnement de notre cerveau.
Augmentation de l’énergie et de la faim normalisée
En donnant à votre corps une source d’énergie meilleure et plus fiable, vous vous sentirez plus énergique pendant la journée. Les graisses sont la molécule la plus efficace pour brûler comme carburant.
En plus de cela, la graisse est naturellement plus satisfaisante et finit par nous laisser dans un état de satiété (« plein ») plus longtemps.

Épilepsie

Le régime cétogène est utilisé depuis le début des années 1900 pour traiter avec succès l’épilepsie. C’est toujours l’un des traitements les plus largement utilisés pour les enfants atteints d’épilepsie non contrôlée aujourd’hui.
L’un des principaux avantages du régime cétogène sur l’épilepsie est qu’il permet d’utiliser moins de médicaments tout en offrant un excellent contrôle.

Cholestérol et tension artérielle

Un régime cétonique a montré une amélioration des niveaux de triglycérides et de cholestérol, associés le plus souvent à l’accumulation artérielle. Plus spécifiquement, les régimes pauvres en glucides et riches en graisses présentent une augmentation spectaculaire du taux de bon cholestérol et une diminution de la concentration en particules de mauvais cholestérol par rapport aux régimes pauvres en graisses. De nombreuses études sur les régimes faibles en glucides montrent également une meilleure amélioration de la pression artérielle par rapport aux autres régimes.
Certains problèmes de tension artérielle sont associés à un excès de poids, ce qui est un avantage puisque le régime cétogène a tendance à entraîner une perte de poids.

Résistance à l’insuline

La résistance à l’insuline peut conduire au diabète de type II si elle n’est pas gérée. De nombreuses recherches ont montré qu’un régime cétogène à faible teneur en glucides peut aider les gens à réduire leur niveau d’insuline à des valeurs saines. Même si vous êtes sportif, vous pouvez tirer parti de l’optimisation de l’insuline avec la cétone en mangeant des aliments riches en oméga-3.

Acné

Il est courant de constater des améliorations de votre peau lorsque vous passez à un régime cétogène.
Voici une étude qui montre des baisses dans les lésions et l’inflammation de la peau lors du passage à un régime alimentaire pauvre en glucides. Une autre étude montre un lien probable entre une consommation élevée de glucides et une augmentation de l’acné. Il est donc probable que le régime cétogène puisse aider.
Les inconvénients ou effets secondaires

Hypoglycémie

Une fois la cétose établie, la plupart des gens ont une glycémie plus stable et plus basse. Les régimes à faible teneur en glucides peuvent constituer un moyen efficace pour les personnes atteintes de diabète de type 2 de maîtriser le contrôle de la glycémie – et on a longtemps pensé que la surveillance des glucides était un moyen efficace de contrôler la glycémie – bien qu’une étude ait conclu nécessairement une meilleure stratégie à long terme que les autres régimes. Les preuves anecdotiques abondent chez les personnes atteintes de diabète de type 2 qui ont utilisé le régime cétogène pour stabiliser leur glycémie et qui ont été en mesure de cesser de prendre leurs médicaments antidiabétiques. Mais il n’est pas recommandé que les diabétiques commencent le régime cétogène sans en avoir parlé à leur médecin.
Pendant les premiers jours du régime cétogène, votre corps aura du mal à s’adapter. Vous voudrez peut-être assouplir votre régime en réduisant progressivement les glucides au cours des premiers jours, afin d’aider votre corps à s’adapter à la réduction des glucides.

Déficiences nutritionnelles

L’approche faible en glucides et riche en graisses du régime cétogène limite les types d’aliments que vous pouvez avoir et élimine entièrement des groupes d’aliments. Les haricots, les légumes et les grains entiers sont absents, de même que de nombreux fruits. Un grand nombre de ces aliments contiennent des vitamines, des minéraux et d’autres nutriments que vous ne pouvez obtenir d’aucune autre source. Sans eux, vous pourriez commencer à avoir des carences nutritionnelles.

Constipation et changements intestinaux

L’élimination de la plupart des fruits et légumes peut avoir d’autres conséquences. Ces aliments riches en fibres vous aident à rester régulier. Sans eux, vous pourriez commencer à ressentir des changements intestinaux, y compris une difficulté à aller à la selle et éventuellement une constipation.

Un régime à respecter scrupuleusement !

Le problème du régime cétogène est que vous ne pouvez pas le faire à moitié ! Tout d’abord pour rentrer en cétose il va falloir patienter quelques jours le temps que votre organisme comprenne qu’il doit dorénavant utiliser la graisse comme énergie et non plus les sucres.

De plus il va falloir limiter au maximum votre apport en glucides et vous contenter de ceux présents en petite quantité dans les légumes verts. Si vous avez le malheur de boire une bière ou un alcool plus ou moins fort ou de manger un fruit, vous risquez de ne jamais entrer en cétose ou d’en sortir ! Vous serez alors particulièrement fatigué et sans motivation car votre corps attendra que vous lui donniez de l’énergie sous forme de sucre !

Gare aux sucres cachés

Comme je vous l’explique plus haut, il faut être extrêmement méticuleux sur les aliments que vous ingérez car le moindre sucre peut devenir problématique pour votre niveau d’énergie. Ainsi il va falloir exclure tous les aliments industriels transformés (vous vous en doutiez non ?) car le sucre y est omniprésent. Au supermarché lisez bien les étiquettes de TOUT les produits que vous voulez acheter car dans la moindre barquette de carottes rappés vous retrouverez du sucre ajouté et des conservateurs par la même occasion.

Au niveau du fromage il va également falloir faire attention car il y a du sucre (le lactose). Ce sucre est présent en petite quantité dans le fromage et il faut donc limiter la quantité pour ne pas risquer de sortir de la cétose. De plus le gras du fromage n’est pas la meilleur qualité que vous pouvez apporter à votre organisme, il y a bien d’autres aliments avec du bon gras qui existe : saumon, avocat, huile d’olive, etc …

L’alcool que ce soit dans le vin, la bière ou la vodka contient de petite quantité de sucre (maltose, fructose, etc …) encore une fois il va falloir lire attentivement les étiquettes et regarder le “sucre résiduel”. Si vous ne pouvez pas vous passer d’un bon verre de vin, essayez de choisir une boisson contenant moins de 2g/l de sucre résiduel. Concernant les cocktails comme les mojitos avec du sucre de cannes ajouté ou des vins spiritueux : ils sont totalement à bannir !

La grippe cétonique

Le régime cétogène est un régime ultra-faible en glucides et en matières grasses qui limite le nombre total de glucides à 20 ou 30 grammes nets de glucides par jour. C’est l’équivalent d’un seul fruit ou d’un demi-bagel. Lorsque vous réduisez les glucides, la source d’énergie préférée de votre corps, votre corps doit soudainement passer à la graisse comme carburant this link. Cela augmente les taux de cétones dans le sang et vous met dans un état de cétose – d’où le nom de « régime cétogène ». Une fois ce changement intervenu, vous perdrez du poids, mais vous pouvez également expérimenter des effets secondaires. Ceci est communément appelé la grippe cétonique.

Une journée en régime cétogène

Voici un exemple d’une journée type sous régime cétogène, comme vous allez le voir on peu se faire plaisir et perdre du poids !

Le petit dejeuner

– 1 café noir sans sucre

– 2 oeufs au plat

– Du bacon ou jambon et des tomates cerises

 

Le déjeuner

– Du saumon

– Un jus de citron

– Salade verte et légumes avec de l’huile d’olive

 

Le diner

– Une soupe au brocolis

– Un peu de crème fraîche

– Un peu de fromage rapé

 

Recevez gratuitement la lettre Santé 100%

Chaque semaine dans votre boite email, retrouvez les astuces d’Henri Raymond pour garder la pleine santé de manière naturelle. Une mine d’informations capitales sur les plantes, les huiles essentielles, les aliments ainsi que des recettes pour votre beauté et votre bien-être physique et mental.

En vous inscrivant votre email restera confidentiel (voir notre politique de confidentialité) et vous recevrez régulièrement la lettre santé 100%, un lien pour vous désinscrire sera présent à chaque fin d’email.

1 Comment

  1. Je trouve l’article bon d’une vue globale, mais pourquoi donner aussi peu de details sur les supposees déficiences nutritionnelles? Je ne pense pas que keto soit deficient en quoi que ce soit, car tous les mineraux et vitamines dont le corps a besoin peut etre trouve dans les produits animaliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *