Le cannabidiol connu sous le diminutif CBD est un composant actif du cannabis. Il est le second cannabinoïde présent dans cette plante et est reconnu pour son effet sédatif et ses propriétés psychoactives. 

Depuis les dix dernières années, ce composant du cannabis occupe de plus en plus de place dans le domaine médicinal et fait concurrence aux produits chimiques du monde médical. Produit naturel faisant ses preuves auprès de ses consommateurs, le CBD attire l’intérêt des scientifiques. Les études analysant la véracité des dires à son effet se multiplient et s’avèrent révélatrices. Aujourd’hui il est possible d’acheter du CBD légalement en France et le grand public montre de plus en plus d’intérêt pour cette molécule encore méconnue.

Le LFEL consacre un dossier d’étude au cannabidiol 

Laboratoire indépendant spécialisée dans les études sur le vapotage, le LFEL a consacré une étude pour analyser les effets du cannabidiol et ce qu’il pourrait apporter aux utilisateurs de la vape. 

Selon cette étude, le cannabidiol est le composant du cannabis qui le protège contre le froid. Il se développe dans les parties aériennes de la plante surtout dans les fleurs du genre femelle.

Cette étude du LFEL nous révèle également que le CBD n’est pas produit que par le cannabis, il fait partie intégrante du groupe des « cannabinoïdes », substances chimiques qui interagissent avec certains récepteurs dans le corps ainsi que dans plusieurs processus psychologiques. Ce groupe de substance est répartie en trois divisions bien distincte selon son origine : le cannabinoïde peut être endocannabinoïde, phytocannabinoïde ou cannabinoïde de synthèse.

Les premières études sur le CBD ont été menée pour la première fois en 1940 dans les temps où le cannabis était encore interdit voire tabou. La molécule découverte à cette époque a été isolée par R. Adams et son équipe. Un peu plus tard, le monde s’ouvre et les lois régissants le cannabis se font de moins en moins drastiques, les scientifiques multiplient alors leurs études sur le cannabidiol. Ces milliers d’études menées ont alors révélé les propriétés pharmacologiques du CBD en tant que phytocannabidoïde. Ce dernier agirait directement, après sa consommation, sur le système endocannabinoïde du corps humain. Il se fixerait involontairement sur des récepteurs dans le système nerveux central et immunitaire et provoquerait une perturbation du système et entraînerait des réactions physiologiques observables.  

Les effets du cannabidiol répertoriés par l’étude du LFEL

Des études entre 2007 et 2017 ont permis de relever les effets probants du CBD sur certaines fonctions physiologiques telles que le système digestif ou le système immunitaire. La revue Mechoulam R. 2007 cite par exemple que la consommation du CBD inhibe la douleur neuropathique sans diminuer ni la fonction du système nerveux ni l’efficacité de la chimiothérapie. Toujours selon cette revue, le CBD aurait également des effets anti-stress qui permettent de gérer plus sereinement toute situation de panique. L’étude du LFEL nous cite également d’autres effets du cannabidiol sur le système nerveux tel que sa propriété antiépileptique, sédatif ou encore neuro-protecteur. Le CBD agit également sur la perception et le psychique de différentes manières, il joue un rôle d’anxiololitique, d’antipsychotique, effets qui satisfont surtout les bipolaires et schizophrènes qui ne trouvent pas leur paix même dans les pilules chimiques.

Cependant, en dépit de tous ces miracles que fait le cannabidiol sur le corps humain, il en produit également des effets néfastes considérables à commencer par l’état de fatigue qui est toujours mal accepté par ses consommateurs. Le CBD serait également déconseillé pour le système respiratoire car il a tendance à l’irriter .

Les utilisations du cannabidiol selon l’étude du LEFL

Après l’analyse de ces multitudes d’effets du cannabidiol, il est aujourd’hui recommandé pour plusieurs usages selon le résultat escompté. La plus fréquente est l’utilisation médicale sur prescription de médecin uniquement. Pour soulager les douleurs par exemple, les docteurs prescrivent du CBD via le SATIVEX à nébuliser oralement. Aussi, pour calmer des crises épileptiques, sa consommation est prescrite via l’EPIDOLEX 100mg/ml en solution buvable. Il est parfois utilisé sous forme de patch pour soulager les douleurs dues à la fibromyalgie.

Mise à part les utilisations médicales, le CBD est utilisé à terme alternatif pour calmer des gènes bénins dont les origines ne sont pas médicales. La consommation du cannabidiol est souvent conseillé lorsqu’une personne recherche une sensation de bien-être générale sans pour autant faire face à une maladie quelconque. Consommé avec modération, le CBD aurait le même effet qu’une séance de sauna ou de yoga sur le corps et le cerveau humain. Et aussi incroyable soit-il, la prise de CBD est très efficace pour lutter contre toute addiction et aide même au sevrage tabagique et nicotinique. Effet qui marque le LEFL qui lutte fort pour défendre la consommation de la vape.

Les études sur la consommation et les effets du CBD ayant prises une ampleur depuis les années 2000, les questions se posent de plus en plus sur la dépendance au CBD. En ayant recours à cette substance pour trouver une solution aux mal-être les plus lourds, le CBD ne devient-il pas un outil de sevrage pour favoriser une autre addiction ? Les études à ce jour, ne se sont pas encore concentré sur cette question mais les intérêts des internautes commencent à titiller les scientifiques.

Pour clôturer notre article, il faut savoir que le cannabidiol est aujourd’hui reconnu pour ses effets héroïques sur les malades les plus souffrants. Son image de « médicament drogue » relié au canabis commence à s’estomper dans plusieurs pays développés en dehors de la France. Les souffrants de problèmes psychiatriques et psychologiques sont les premiers heureux de la vulgarisation du cannabidiol. Les témoignages dans les blogs et sur les réseaux sociaux se multiplient pour donner des avis favorables au CBD.

Les autres compléments alimentaires

Recevez gratuitement la lettre Santé 100%

Chaque semaine dans votre boite email, retrouvez les astuces d’Henri Raymond pour garder la pleine santé de manière naturelle. Une mine d’informations capitales sur les plantes, les huiles essentielles, les aliments ainsi que des recettes pour votre beauté et votre bien-être physique et mental.

En vous inscrivant votre email restera confidentiel (voir notre politique de confidentialité) et vous recevrez régulièrement la lettre santé 100%, un lien pour vous désinscrire sera présent à chaque fin d’email.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *