Le temps se rafraîchit et on est sujet à divers maladies et infectieux provoqués par le froid. La grippe est peut-être le pire de tous. Pour vous aider à vous remettre le plus vite possible, voici quelques remèdes naturels.

Thé

Ail, gingembre et Cayenne

Le thé à base d’ail, gingembre et Cayenne est l’une des thés les plus puissants pour soigner la grippe.  L’ail est antibactérien ; il stimule également le système immunitaire, aide à traiter les maladies respiratoires, nettoie le tube digestif et peut faciliter la digestion. Cependant un surdosage peut provoquer une irritation gastro-intestinale, en particulier chez les enfants de moins de 10 ans. C’est pourquoi le gingembre est l’autre ingrédient de ce thé : il est difficile de surpasser son pouvoir. Le gingembre est également un antidouleur et un antalgique. Le Cayenne, quant à lui, est antifongique et antibactérien, il aide le tube digestif, dissout le mucus et augmente la circulation. L’ail, le gingembre et le poivre de Cayenne provoquent tous une transpiration qui aide à éliminer les toxines de l’organisme.

Pour préparer le thé : vous aurez besoin de quelques tranches de gingembre frais, d’une gousse d’ail hachée, d’une demi-cuillerée à thé de poudre de Cayenne et de votre tisane préférée. Faire bouillir l’ail et le gingembre d’abord pendant 20 minutes, puis laisser infuser le thé et ajouter le poivre de Cayenne. Ajoutez du miel au goût (vous pouvez aussi ajouter du lait). Pour de meilleurs résultats, buvez trois à quatre tasses par jour.

Thé feuille d’olivier

Le thé à la feuille d’olive contient deux composés essentielle qui sont efficace pour arrêter la propagation d’un virus et d’une bactérie : l’acide élénolique et l’oleuropéine. La feuille d’olivier contient également plus d’antioxydants et de vitamine c que le thé vert et a été utilisée au cours de l’histoire pour traiter la fièvre et le paludisme.

Pour préparer le thé : vous pouvez acheter des extraits, des poudres ou des feuilles séchées, ou récolter vos propres feuilles d’olivier, à condition qu’elles ne contiennent pas de pesticides. Trempez une cuillère à thé de feuilles séchées pendant 20 minutes, trois fois par jour, en ajoutant du miel au goût, car il est assez amer. C’est aussi une bonne idée de prendre ce thé avec de la nourriture afin d’éviter toute irritation de l’estomac.

Basilic et gingembre

Le basilic est un anti-infectieux et un antidépresseur naturel. Le basilic est également riche en antioxydants et possède des propriétés antibiotiques.

Pour préparer le thé : vous aurez besoin d’une poignée de feuilles pour chaque tasse d’eau que vous préparez. Lavez-les et coupez-les en rubans, et hachez au moins 10 fines tranches de gingembre. Laisser infuser 20 minutes et sucrer avec du miel. Buvez quelques tasses par jour.

Huile essentielle

Huile essentielle de clou de girofle

L’huile essentielle de clou de girofle a des propriétés antibactériennes et antivirales et peut aider à renforcer le système immunitaire.

Toujours diluer l’huile de girofle pour une utilisation locale. L’huile de clou de girofle est une huile « chaude », ce qui signifie qu’elle peut provoquer une irritation rougeoyante de la peau si vous l’utilisez à l’état pure (c’est-à-dire, ne la diluez pas.)

Comment l’utiliser :

Ajoutez quelques gouttes à votre diffuseur et diffusez

Diluez avec votre huile de support préférée (j’utilise de l’huile de noix de coco fractionnée) et appliquez-la topiquement sur la plante des pieds, la nuque et / ou les poignets.

Huile essentielle d’eucalyptus

L’eucalyptus a des propriétés antifongiques, antibactériennes et antivirales et peut être particulièrement utile pour soulager les problèmes respiratoires, y compris la congestion.

À diluer avant une utilisation locale, en particulier chez les personnes ayant la peau sensible ou les enfants. Soyez prudent avec les jeunes enfants. Ne pas appliquer près de leurs visages.

Comment l’utiliser :

Ajoutez quelques gouttes à votre diffuseur et diffusez

Diluer avec une huile de support et appliquer localement sur la poitrine et le cou.

Huile essentielle d’encens

L’huile d’encens a des propriétés anti-inflammatoires et est connue pour aider à renforcer le système immunitaire.

Comme l’encens peut avoir un effet anticoagulant, consultez votre médecin si vous avez des problèmes de coagulation du sang avant d’utiliser de l’encens.

Comment l’utiliser :

Ajoutez quelques gouttes à votre diffuseur et diffusez

Appliquer localement avec une huile de support.

Huile essentielle de gingembre

Selon une étude, l’huile essentielle de gingembre a des propriétés antivirales potentielles.

Diluer avant une utilisation locale ; la peau peut être sensible.

Comment l’utiliser :

Ajoutez quelques gouttes à votre diffuseur et diffusez

Diluer avec une huile de support et appliquer localement sur la poitrine, la nuque et / ou la gorge.

Ajouter une goutte à une tasse de thé vert

Conseil : ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle de gingembre à votre soupe au poulet préférée. J’aime faire cela lorsque ma famille a besoin d’un coup de pouce immunitaire supplémentaire pour lutter contre la grippe ou toute autre maladie.

Huile essentielle de citron

L’huile essentielle de citron est connue pour ses propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires et antioxydantes et peut aider à renforcer le système immunitaire. Il peut également réduire le mucus et dégager la congestion.

Si vous utilisez localement de l’huile de citron, évitez toute exposition directe au soleil pendant 12 heures au maximum, car l’huile de citron peut augmenter la sensibilité au soleil.

Comment l’utiliser :

Ajoutez quelques gouttes à votre diffuseur et diffusez

Pour éliminer la congestion / le mucus, inspirez directement de la bouteille (ouvrez la bouteille et inspirez profondément plusieurs fois lorsque vous sentez l’arôme).

Diluer avec une huile de support et appliquer localement sur la poitrine et le cou. Vous pouvez également l’appliquer localement sur les ganglions lymphatiques.

Huile essentielle de tea-tree

L’huile essentielle de tea-tree a des propriétés antivirales et peut être particulièrement utile pour réduire la congestion et d’autres troubles respiratoires.

Comment l’utiliser :

Ajoutez quelques gouttes à votre diffuseur et diffusez

Diluer avec une huile de support et appliquer localement sur la poitrine et le cou.

Eau salée

Faire un gargarisme avec de l’eau salée peut aider à prévenir les infections des voies respiratoires supérieures. Cela peut également diminuer la gravité des symptômes de la grippe. Par exemple, il peut soulager les maux de gorge et la congestion nasale.

Un gargarisme avec de l’eau salée réduit et libère le mucus, qui contient des bactéries et des allergènes.

Pour faire un gargarisme : dissolvez 1 cuillère à café de sel dans un grand verre d’eau. Agiter la solution à l’intérieur de votre bouche et de la gorge. Puis crachez-le.

Recevez gratuitement la lettre Santé 100%

Chaque semaine dans votre boite email, retrouvez les astuces d’Henri Raymond pour garder la pleine santé de manière naturelle. Une mine d’informations capitales sur les plantes, les huiles essentielles, les aliments ainsi que des recettes pour votre beauté et votre bien-être physique et mental.

En vous inscrivant votre email restera confidentiel (voir notre politique de confidentialité) et vous recevrez régulièrement la lettre santé 100%, un lien pour vous désinscrire sera présent à chaque fin d’email.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *